Vivre l’émotion : le secret de son plein potentiel

Table des matières

Chère lectrice, cher lecteur,

Voici ce nouvel article qui s’est imposé pour partager comment utiliser nos émotions pour débloquer notre potentiel et avancer vers nos objectifs avec motivation et concrétisation.

Après l’article sur la libération des émotions et de l’EFT qui permet une gestion éclairée des difficultés et blocages, ainsi que l’article sur « l’effet émotion » qui en un éclair peut bloquer nos aspirations, cet article s’est imposé car j’ai eu à coeur de vous partager ce que j’ai appris récemment et qui me permet de ne plus être atteinte par une situation tout en restant sensible et à l’écoute de ce qui est.

Cela a changé mon temps de réaction et a transformé ma procrastination en motivation.

En effet, plutôt que de passer des heures, des journées ou même des mois à être atteinte émotionnellement par une situation, je suis aujourd’hui plus rapidement lucide pour me mettre en action. Cela  me dynamise jusque dans mon quotidien.

C’est pourquoi, je trouve intéressant de partager cette capacité sur ce blog qui s’adresse aux personnes qui ressentent une forte frustration, une perte de sens, une sensation d’immobilité dans leur vie mais aussi à toute personne qui se sent submergée par son émotionnel.

Il s’agit là de transformer la perception des émotions en puissant levier d’action plutôt qu’en obstacle qui freine la réalisation de nos aspirations et nos rêves,  nous laissant parfois impuissant et perdu.

Gérer ses émotions.

Par exemple lorsque l’on est en colère, un réflexe que l’on peut  apprendre est de respirer profondément pour la faire passer et cela même parfois plusieurs fois par jour.

Cela est bien utile car cela nous évite de nous exprimer violemment avec des termes pas toujours adaptés que nous pourrions regretter.  L’inconvénient est que cette colère n’a pas forcément été prise en compte. Elle peut avoir été en partie étouffée. Elle peut re-surgir à tout moment par rapport à un sujet qui n’a rien à voir.

Il existe de nombreuses méthodes et des conseils avisés pour gérer nos émotions.

Ces conseils ou méthodes demandent souvent de l’entrainement par anticipation.

C’est-à-dire qu’elle demande un certain entrainement pour qu’elle soit efficace lorsque nous nous sentons submergés par nos émotions  dans notre quotidien.

Ces conseils permettent d’identifier précisément quel aspect de notre vie requiert notre attention puisque la colère, la joie, la tristesse, le dégout et la surprise ont chacune leur message.

Cela demande suffisamment d’entrainement en amont pour que l’on puisse transformer nos émotions et passer à l’action. En effet,  pendant la réaction émotionnelle , il n’y a pas toujours accès à notre partie du cerveau capable de penser, réfléchir et nous mettre en action. L’émotion en elle même brouille tout parfois.

Sans compter qu’avec des accumulations de stress l’entrainement devient moins fréquent, moins efficace.

Il n’est alors pas rare de voir des dérapages, des « pétages de plomb » pour une situation qui n’en valait pas la peine.

C’est ce qui se passe lorsque contrarié par une situation nous nous trouvons à dire : « je sais ce qu’il faut faire et pourtant c’est plus fort que moi je ne le fais pas  » ou  » je fais tout le contraire »

Vous trouverez de nombreux livres, articles, vidéos qui parlent de la gestion de nos émotions.

J’ai beaucoup aimé le film : Vice versa des studios Pixar qui fait parler les émotions d’une petite fille chamboulée par le déménagement de sa famille.

Cela est très instructif, très utile et nous permet de gérer nos émotions au maximum. J’ai commencé par là.

Parfois ces méthodes de gestion des émotions nous laissent tout de même dans l’inquiétude ou l’hypervigilance pour éviter de nous faire surprendre par défaut.

Il est également possible que nous les étouffions sans nous en apercevoir. Elles peuvent alors revenir au galop à la moindre occasion.

Cette gestion reste fragile même si elle est indispensable.

Elle peut nous demander beaucoup d’effort ou d’énergie.

Vivre l'émotion.

Vivre ses émotions, cela est différent, cela implique de les ressentir pleinement, sans filtre ni distraction.

Cela signifie s’autoriser à ressentir la tristesse, la colère, la joie, le dégout ou la peur dans toute leur intensité.

Ce processus permet d’identifier précisément que la situation provoque une réaction intense par rapport à notre système de valeur et qu’il est important d’en tenir compte.

En nous autorisons l’émotion dans son intensité,  nous récupérons de la lucidité pour nous permettre de moduler et penser à l’étape suivante qui est de mettre en application le message de cette émotion sans  être impacté. 

En vivant les émotions dans leur intensité, nous facilitons leur compréhension, évitant ainsi qu’elles se prolongent et s’accumulent en créant des conséquences tardives plus difficiles à authentifier.

Ainsi nous pouvons même remarquer que nous sommes moins souvent submergées par elle à notre insu.  Nous la considérons en la vivant jusqu’au bout de son intensité. Elle n’a alors plus de raison de se manifester puisque nous l’avons intégralement entendue.

Vivre ses émotions c’est aller à la rencontre de ce qu’elles nous disent, de ce que l’on perçoit par rapport à une situation donnée. Elle nous renseigne sur nous et souvent sans prévenir .

Vivre ses émotions c’est leur donner l’autorisation d’être, l’autorisation de nous renseigner sur nos compétences et notre sensibilité.

L'émotion est un éclat.

La première étape pour vivre pleinement ses émotions est de reconnaître leur nature éphémère.

L’émotion est en réalité très courte.

Quelques secondes suffisent pour nous alerter sur la partie de nous qui a été touchée par la situation.

Une émotion dure de 7 à 90 secondes d’après Isabelle Fillozat.

Comprendre cela peut aider à relativiser la durée de nos émotions et à les utiliser plus efficacement.

En contre partie ne pas s’autoriser cet éclat peut être violent pour  nous, pour notre compréhension ou notre considération. Comme un électrocardiogramme plat qui signifie notre la mort.

Là, maintenir notre « électrocardiogramme »  émotionnel plat c’est comme le dit Marshall Rosenberg fondateur de la CNV ( Communication Non Violente ) devenir une « gentille petite personne morte « .

Cependant, lorsque les émotions sont trop intenses, elles peuvent obscurcir notre jugement, nous mettre dans un état de choc, dans un état de sidération.

Ce peut être le cas pour un deuil, pour un traumatisme.

Le temps et/ou une aide d’un professionnel peuvent être nécessaire pour accompagner à évacuer l’intensité de cette émotion.

C’est par ce que j’ai été submergée par mes émotions lors d’une formation que j’ai testé en direct l’efficacité de l’EFT qui me sert toujours  aujourd’hui.

D’autres outils existent comme  l’EMDR, l’Hypnose, les fleurs de Bach qui peuvent permettre également un apaisement .

L'émotion est une réaction physiologique.

Il est important de se laisser « traverser » par cette émotion pour permettre le processus physiologique de s’accomplir jusqu’au bout.

Le temps de la réaction physiologique est souvent au maximum de 48h sauf pour un traumatisme ou un deuil où le processus est plus long et spécifique.

Si notre mental prend le dessus trop rapidement en minimisant ou en empêchant l’émotion de s’exprimer, cela ne permet pas à notre corps de se libérer des toxines provoquées par cette émotion.

A la longue cela provoque une toxicité dans le corps. Voir les effets des émotions non exprimées dans l’article sur la libération émotionnelle pour une meilleure gestion des blocages

Etre atteint par l’émotion c’est long.​

Lorsque l’on est atteint par une émotion il s’agit là, des histoires que l’on se racontent par rapport à cette émotion ou à la situation.

C’est ainsi que sans nous en apercevoir, nous sommes responsables du prolongement de « l’effet émotion ».

Ces dialogues internes sont teintés de nos expériences passées, de nos peurs, de nos espoirs, et elles façonnent notre vécu émotionnel prolongé.

Reconnaître que nos « histoires » sont des interprétations plutôt que des faits peut être libérateur et nous permettre de réécrire notre dialogue interne pour être plus en harmonie avec nos véritables aspirations et réalités.

Cela permet de ne pas rester « coincé » dans un état émotionnel particulier, mais de progresser et d’être ouvert aux messages que ces émotions peuvent nous transmettre.

L’idée est de ne pas refouler ou ignorer ses émotions, mais plutôt de les accueillir et de les vivre intensément sans en être atteint au point d’être dans la retenue de diverses actions.

L’émotion est une mise en mouvement épanouissante.

Être touché par une émotion est un vrai cadeau pour nous permettre de nous ajuster et réussir notre vie.

En effet, nos émotions jouent un rôle crucial dans notre capacité à nous mettre en action.

Elles nous guident vers ce qui est fondamentalement important pour nous c’est le cas de  la colère, la joie.

Elles nous signalent des dangers c’est le cas de la peur et du dégoût.

La surprise va nous renseigner sur notre capacité au changement, notre capacité à nous adapter, notre capacité à gérer l’imprévu.

Chaque émotion a son message qu’il est important d’écouter pour nous maintenir en vie et en profiter.

Apprendre à les accueillir et à les examiner objectivement peut améliorer notre capacité à prendre des décisions équilibrées et à agir de manière constructive. C’est un vrai talent.

Plonger au cœur de ses émotions est une démarche puissante pour toute personne cherchant à se comprendre et transformer ses difficultés en tremplin vers de nouveaux  horizons .

Vivre ses émotions dans leur intensité permet d’être touché et nous mettre en action par rapport à leur message qu’elles transmettent et éviter d’être atteint au point de se sentir bloqué ou perdu.

L’expertise de l’accompagnant professionnel est de proposer un cadre sécurisant et suffisamment confortable pour permettre à chacun de libérer son émotionnel à sa mesure.

Cela permet de la légèreté et de la motivation à la fin du rendez -vous.

En vivant nos émotions pleinement et profondément, nous nous mettons en action rapidement.

C’est l’idéal pour sortir de la procrastination et des blocages .

Cela nous équipe pour une vie riche et épanouissante en toute autonomie et authenticité malgré les émotions que l’on perçoit dans les différentes circonstances et expériences de vie.

Cette pratique est l’une des clés pour libérer notre potentiel et naviguer dans la vie avec assurance et motivation.

 

 

 

J’espère que cet article vous a inspiré pour vivre pleinement votre émotion.

N’hésitez pas à partager en commentaire une idée qui a retenu votre attention ou votre propre expérience .

Au plaisir de vous lire, vous ferez du bien à tous.

Vous êtes un maillon du bonheur des personnes qui vous entourent. N’hésitez pas à le partager.

7 réponses

  1. Merci claire pour ton article sur l’importance de vivre pleinement ses émotions. Il est vraiment inspirant.

    J’apprécie particulièrement comment tu expliques que chaque émotion, même la plus difficile, a sa place et peut être une source de croissance personnelle. Ta manière de mettre en lumière le potentiel caché derrière l’acceptation et l’expression de nos ressentis est très éclairante.

    Merci pour ces conseils précieux qui encouragent à embrasser nos émotions pour exploiter notre plein potentiel. Au plaisir d’échanger ensemble et à bientôt.

  2. Merci pour cet excellent article. J’aime beaucoup l’idée que vivre ses émotions pleinement peut nous aider à mieux nous comprendre et à agir de manière plus authentique. Tes conseils sur la manière de reconnaître et d’accepter nos émotions pour éviter qu’elles ne nous submergent sont très précieux. C’est une approche très humaniste et bienveillante.

    1. Merci Edouard Le Minor pour ton message éclairant. Etre dans un environnement sécurisant est effectivement important pour s’autoriser à vivre pleinement ses émotions. C’est une très belle étape. Au plaisir.

  3. Il est important d’accueillir l’émotion. Ce n’est pas toujours facile. Mais lorsque l’on « combat » quelque chose, ça prend de l’ampleur. Je te remercie pour tous tes conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez ce post

Articles, réflexions et inspirations

Sortez de vos blocages

Sans sécurité pas d’épanouissement durable.

Chère lectrice, cher lecteur,                                                                                                                                                                                              Si vous êtes ici c’est que sans doute vous êtes à la recherche

Lire la suite »